Accueil

logo v6 small min

fren

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

piste-soucy

Auteur : Jean Christophe BOURLAT

Championnat Régional Ile de France, Soucy, le 14 & 15 Avril 2012 

2ème Journée à Soucy

 

Contexte :

Le temps était particulièrement frisquet en raison d’un vent sec et froid, la piste est restée froide et en conséquence les chronos peu remarquables. C’était le 1èr vrai rendez-vous des Minikarts peu nombreux, il faut le reconnaitre, cette année en raison notamment du changement de motorisation, même si la CRK autorise de nouveaux adeptes à participer avec l’ancien Honda, aujourd’hui facilement trouvable en occasion pour un premier essai.

Résumé des courses jeunes : 

 

Minikart : 5 pilotes sur 8 présents sont issus de l’Ecole Française de Karting Rosny93. Aucun nouveau participant, sauf le jeune Thimothy Sionville, ne semble lié à une famille déjà implantée dans le Karting. Heureux signe, mais encore loin de l’égalité des sexes prônée,

le karting reste ouvert aux jeunes filles et voilà que justement c’est une féminine qui fait étalage de la plus grande maestria. Sophie Perrin a manifesté sa motivation et a dominé tous ces «runs», elle découvre les joies de son 1er podium.

{rokbox title=|Sohie perrin - Vainqueur en Minikart|}images/stories/pilotes/sophie-perrin.jpg{/rokbox}

Minime :

En préfinale ; Florian Venturi s’élance en tête, puis commence à s’échapper. J-B. Simmenauer et Alan Landemaine qui se sentent à l’aise généralement à Soucy suivent. Ce tandem va prendre 3 secondes d’avance sur un peloton bagarreur. Alex Retou, Ambi Ramiandrisoa et H-J. Nicolino en net progrès vont sortir de ce peloton. Leur duel sera indécis, cette passe d’armes favorise le retour d’abord d’A. Eteki puis de F. Lebellier, mais trop tard. Venturi l’emporte confortablement, Landemaine déborde Simmenauer sur la ligne.

En finale ; Nous retrouvons ce trio mais cette fois uni. A. Retou va lâcher le peloton et roulera en tampon toute la course. H. Valente très malchanceux lors des manches avait commencé à se replacer en préfinale, partant de moins loin, il se fraye un chemin. Il gagne plusieurs rangs parmi le 1er peloton puis s’en extirpe. Venturi semblait avoir pris l’ascendant, mais le trio évoqué se reconstitue et se dispute la victoire jusqu’au bout. Simmenauer s’empare de la tête provisoirement, mais négocie mal le dernier tour, Venturi récupère la tête devant Landemaine. Il réalise une très bonne opération au général.

Cadet :

En préfinale ; Tom Leuillet légitimement en pole part dès le signal, T. Rouchy à ses cotés est une des victimes d’un accrochage au pif-paf et repart très attardé. A. Renaudin a bondi de sa ligne et saute E. Pichard-Arnaud et L-F. Simmenauer. T. Leuillet s’échappe quelque peu. Plus loin, nous notons la remontée de son frère Gabin pourtant parti loin. Renaudin se détache du duo de poursuite Pichard-Arnaud et Simmenauer, Gabin Leuillet toujours à l’attaque les rejoint, puis les double, et même se permet de les laisser sur place, pour recoller à Renaudin.

En finale ; Tom Leuillet s’élance devant normalement mais dans la foulée c’est Gabin qui va le supplanter. Nous notons l’avènement aux avant-postes de Ludovic Juret. Le jeune « JBH » double Renaudin. Ce dernier perd de plus en plus de terrain et rentre en raison d’un moteur ou allumage défaillant. Un trio sans surprise, se constitue pour organiser la chasse aux frangins Leuillet avec Pichard-Arnaud, Simmenauer et Juret. Juret va fléchir et Pichard-Arnaud lâcher son partenaire occasionnel. Pendant ce temps, Rouchy est déchainé, il progresse vite. A mi-course il a déjà recollé à Juret. Devant Tom Leuillet reprend le leadership à Gabin. Le tandem a acquis une large marge (5 secondes) sur Simmenauer 3ème. Hasard des jeux familiaux, c’est le même rang que son jeune frère précédemment. Un incident de course va incriminer les deux autres adversaires nommés, mais mieux placé à la corde au devers du circuit, Pichard-Arnaud sauve sa place.

soucy1Résumé Catégories NSK et Promotionnelle

 

Pas de X30 en Ile de France faute de combattants. Le Rotax était au repos.

Nationale : Seule catégorie où il fautse qualifier, en effet 40 compétiteurs ont été répertoriés actifs.

En préfinale ; Valentin Hasse-Clot part en pole de la préfinale à la suite des ses performances en manches. Le Seine et Marnais est transformé, puisque pour la 1ère fois il doit gérer une telle position. Il se fait toutefois surprendre par L. Brion. Derrière, le peloton reste groupé longtemps. Peu à peu, on devine les prétendants aux places d’honneur, soient J. Bailly, T. Lemoult, et F-X Venet qui va rétrograder. S. Ouspensky réussi à intégrer la poursuite. Nous pointons, plus loin un trio composé de Belbachir, Venet en souffrance et Nectoux en hausse. Bailly force l’allure, il laisse tomber ses compagnons de route, sans toutefois parvenir à revenir sur les leaders. Lemoult et Ouspansky vont se disputer une place au coude à coude. Brion sera pénalisé de 5 places.

En finale ; Bailly est le plus prompt à réagir, suivi instantanément par Ouspensky, alors qu’Hasse-Clôt est débordé de part et d’autre. Le duo leader s’octroie 1 seconde d’avance sur un autre duo Lemoult-Nectoux, puis pointent Brion, Hasse-Clôt qui s’est repris, Belbachir Venet, Shaeffer et le peloton. Peu à peu, Bailly grignote plusieurs mètres sur Ouspensky. La lutte parait plus ardue pour le gain de l’éventuelle 3ème marche du podium entre Lemoult, Nectoux, Brion et Hasse-Clot. Quand Brion trouve enfin l’ouverture, il se détache de ses adversaires. Hasse-Clot klaxonne en vain puis parvient à passer mais Lemoult n’a pas dit son dernier mot.

Résumé des courses KZ

 

KZ125 :

En préfinale ; L’incertitude se prolongent quant à une éventuelle domination. Vincent Cossard semblait le plus véloce comme en témoigne chrono et manches. Il s’élance devant Y. Cresson. M. Bailleul a bondi prestement de sa 4èm ligne, trop semble-t-il, bien qu’il s’en défende. Il sera pénalisé (+5 places). Dès le 1er tour, il déborde Cossard qui avait déjà cédé à Cresson devenu leader. Ligier et Grosso sont inclus dans un accrochage dès le pif-paf. Out. Nous notons l’ordre au 1er passage, après ceux déjà cités, de T. Lolmede, B. Da Silva, A. Poulain et une partie de la meute. Bailleul s’empare de la tête. Il fait la différence, sur le trio Cresson, Lolmede et Da Silva, qui lâche au fur et à mesure les rescapés de la poursuite que Poulain va mener au début puis F. Sandin en prend les rênes.

En finale ; Cresson part sans attendre, mais Bailleul est à nouveau le plus réactif. Il prend la tête dès un demi-tour. Un 1er groupe, fort de 5 pilotes, se constitue et se détache du peloton, à savoir Bailleul, Lolmede, Da Silva, Cresson et Sandin. Un second clan est emmené d’abord par J. Goupy. A mi-course, la jonction entre eux s’effectue relançant en théorie la course. En réalité, la hiérarchie est à peu près dévoilée. Bailleul et Lolmede donnent leur rythme. Ils s’échappent de peu (2 secondes) laissant ensuite un trio de candidats aux points importants (Da Silva, Cresson, Sandin). C’est plutôt derrière ces susnommés que les places ne sont pas acquises, Cossard tombé bas remonte, il finit devant J. Renaux moins en vu ce week-end.

KZ125 Gentleman : Le plateau s’étoffe. C’est une année faste car la concurrence est manifeste chez les plus « expérimentés », nous notons le come back d’Emmanuel Galichon.

En préfinale ; Ce dernier, remporte ses manches et part devant J. Levy, L. Dziadus très prompt au signal et Benjamin Sionville. Levy ne tarde pas à attaquer. Il prend la tête. Plus loin L. Morandi, parti assez loin, remonte. Une fois sorti du peloton, il fait le forcing pour recoller au quatuor évoqué. Il laisse donc le groupe mené par C. Hipp, A. Serra et cie en découdre. Dziadus cède du terrain. Morandi rejoint son coéquipier. Le tandem roule toutefois à distance des 3 leaders. Nous assisterons à une course tactique de la part de Sionville. Il surveille, et choisit le presque dernier moment pour s’infiltrer face à Galichon. Levy négocie un peu large le devers au dernier tour, Sionville n’en demandait pas tant et remporte la course.

En finale ; Dziadus décidément réactif déborde Sionville au départ, mais malheureusement un accrochage provoque des dégâts, Morandi furieux repart mais très retardé, c’est pire pour les autres victimes. Ainsi Brucoli est resté sur le carreau, Galichon doit renoncer un tour plus tard son pare-choc en vadrouille. Le quatuor Sionville, Dziadus, Levy et R. Beauvois enfin retrouvé, mène. Plus loin, le peloton suit Serra. A mi-course, Sionville s’octroie une petite marge, mais Levy va refaire la jonction et lui rendre la monnaie de sa pièce en l’emportant.

Inscription au Championnat ou à une épreuve du Championnat

Pour vous inscrire en ligne, vous devez vous inscrire et être connecté ! Pour cela, cliquez sur "Connexion - Inscription".
En cas de difficulté d'inscription, merci de prendre contact avec la ligue en précisant l'Identifiant et le Mot de passe souhaités pour la création du compte.

Résultats du Championnat 2019

Championnat Régional d'Ile de France : Les pilotes titrés en 2018

Guillaume BOUZAR

Guillaume BOUZAR

Champion d'île de France de karting 2018 - Catégorie Minime

Evan GILTAIRE

Evan GILTAIRE

Champion d'île de France de karting 2018 - Catégorie Cadet

Guillaume TREILLARD DE QUINEMOT

Guillaume TREILLARD DE QUINEMOT

Champion d'île de France de karting 2018 - Catégorie Nationale

Marc CAMARATA

Marc CAMARATA

Champion d'île de France de karting 2018 - Catégorie Rotax Max

Andrew WILLIAMSON

Andrew WILLIAMSON

Champion d'île de France de karting 2018 - Catégorie DD2

Arthur CARBONEL

Arthur CARBONEL

Champion d'île de France de karting 2018 - Catégorie KZ2

Emilien GROSSO

Emilien GROSSO

Champion d'Île de France 2018 de karting - Catégorie KZ2 Master

Corentin COLLIGNON

Corentin COLLIGNON

Champion d'île de France de karting 2018 - Catégorie Sénior

Alexandre LEOTTA

Alexandre LEOTTA

Champion d'île de France de karting 2018 - Catégorie Master

Willy RUNGET

Willy RUNGET

Champion d'île de France de karting 2018 - Catégorie Gentleman

S5 Box

Connexion

Enregistrement

Vous devez activer l'enregistrement des utilisateurs du Gestionnaire des utilisateurs / Options dans la backend de Joomla avant de ce module sera activé.